Caraquet (N.-B.) – « Le mardi, 14 mars 2017, ECO Technologies fut informé officiellement par la Gendarmerie Royale du Canada que le vol du camion de l’entreprise réalisé le 1er juillet 2016 – qui a ensuite servi au vol d’une cargaison de homard à Grande-Anse (N.-B.) – a été commis par un réseau de crime organisé œuvrant au Québec et au Nouveau-Brunswick, mais aussi, que ce réseau aurait été appuyé à l’interne par un de nos employés. 

Vous comprendrez que notre équipe est sous le choc présentement. Nous avons fait confiance à cette personne comme opérateur pour réaliser des contrats un peu partout au Canada, ainsi qu’au sein de nos opérations se déroulant à Mariana – MG (Brésil), tant avant, que depuis que le vol a été effectué.

L’employé fut avisé qu’il sera congédié pour offense grave. Certes, il s’agit d’un dur coup à encaisser, mais nous demeurons néanmoins fiers de notre équipe d’experts qui réalisent des interventions marines, industrielles et environnementales avec brio dans une multitudes d’industries et dans des conditions difficiles.

Cette situation ne doit sous aucune circonstance être utilisée comme barème pour juger les membres de notre équipe. Un seul employé a sombré dans la malhonnêteté, cela n’amoindri pas pour autant l’intégrité des membres de notre équipe. Au contraire, nous en ressortirons plus fort et plus unis que jamais.

ECO Technologies remercie la Gendarmerie Royale du Canada d’avoir démanteler ce réseau criminel et d’avoir permis d’identifier cette personne œuvrant au sein de notre entreprise. Notre équipe travail ouvertement avec les autorités depuis le vol, et continuera à collaborer avec eux à l’avenir.

Nous vous invitons à prendre connaissance du communiqué de presse émis par la GRC sur le sujet: http://www.rcmp-grc.gc.ca/fr/nouvelles/2017/14/vol-dune-cargaison-homards-quatre-hommes-accuses

L’entreprise n’émettra pas d’autres commentaires sur le sujet. Merci de respecter nos employé(e)s en ce moment difficile. »

 

– La Direction de ECO Technologies Ltée